Get Adobe Flash player

7. La Chandeleur

Olivien raconte à Giessel ce qu'il a fait pour la Chandeleur

Pour découvrir le texte de la chronique :

G – Bonjour Olivien

 

O – Bonjour Giessel

 

G – De quoi va t’on parler aujourd’hui ?

 

O – On va parler des leurres

 

G – Des leurres, comme c’est original !

 

O – Oui, et c’est d’actualité. Tu sais ce que c’est qu’un leurre !

 

G – Evidemment, c’est un genre d’appat factice pour attraper les poissons ou même un attrape-nigaud. Et qu’est-ce que tu vas nous en dire d’intéressant?

 

O – Eh bien hier, j’ai passé ma journée à couper des leurres en deux.

 

G – Ah oui, et tu fais comment?

 

O – C’est simple, je prends un leurre, je le pose sur le billaud et vlan, d’un coup de hache je le coupe en deux.

 

G – Et tu obtiens deux leurres

 

O – Parfaitement, je le hache en deux leurres… je l’hache en deux leurres… et c’était hier.

 

G – Bien sur, hier, c’était la chandeleur !

 

O – Eh oui, et sais tu pourquoi ce jour là, les grands créateurs se reposent ?

 

G – ??

 

O – Parce que c’est bien connu, le jour de la Chandeleur, on crée peu.

 

G – Effectivement, c’est d’une évidence implacable. Eh bien je crois que nous avons fait le tour du sujet. Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir un nouveau sujet brûlant de l’actualité d’Olivien.

 

O – Oui, à la semaine prochaine pour d’autres actualités… Je l’hache en deux leurres et on crée peu… C’est bon hein ?

 

G – Oui, oui Super, tu as été super.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *